Être libre comme le vent

Un vent de liberté m’a emporté avant les vacances estivales pour faire une grande pause.

J’en ai profité pour lire, écrire, apprendre d’autres techniques d’écriture et prendre un peu de recul sur le blog que j’ai créé il y a de cela quelques mois. Et je me suis souvenu des lectures de mon enfance.

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours cherché la liberté et l’évasion dans les livres.

cowboy-libre

Libre comme le vent

Tout petit, je dévorai les livres que ma mère m’achetait. C’était des petits bouquins d’histoires ou des documentaires. Et je dois dire que c’était le monde qui s’ouvrait à moi, un dépaysement, une découverte, une bouffée d’oxygène. Selon le livre que j’avais entre les mains, cela devenait une source infini de connaissance, de savoir, de révélation, ou de rêve.

Pas étonnant alors que mon roman en cours d’écriture traite d’évasion et de la liberté sous de multiples formes.

La quête de la liberté est un grand et vaste sujet.

Dans mon roman en cours d’écriture, le protagoniste est privé de liberté au départ. Et cela le tue à petit feu. Aussi, il est prêt à tout pour sortir de cette situation.

Et qui ne le serait pas d’ailleurs ?

Mais la façon dont la personne s’en sort peut avoir de multiples conséquences pour lui-même comme pour les autres.

Les choix que nous faisons au quotidien ont aussi des conséquences dans notre vie.

Chaque jour, nous créons une histoire, la nôtre. Elle peut être dramatique, tragique ou magnifique mais elle est unique. Et vous, tout comme moi, sommes les protagonistes de notre histoire, de nos aventures et de notre existence.

Ainsi, le vent de la liberté m’a emmené ces derniers mois dans de nouvelles aventures, et a changé le cours de mon histoire. Pour mieux vous retrouver aujourd’hui.

Je termine ce billet sur un clip vidéo de Ukulélé Jim. Son titre : The Cowboy song. Nature et  liberté sont à l’honneur. Bon visionnage !

A bientôt pour de nouvelles aventures, ici même.

Bonne journée.

Claudy.