Catégorie : Articles

Une Histoire, Une Aventure…

Une Histoire, Une Aventure…  trace petit à petit sa route.

L’année 2016 a été pour moi riche en découverte, surtout en création de plateforme de réseaux sociaux : Blog, twitter, Facebook. Il faut un temps d’adaptation pour apprendre à les maîtriser, ce qui n’est pas encore tout à fait mon cas.

Côté écriture, l’année 2017 verra ma première publication sortir sous forme d’un recueil de 5 brèves nouvelles. Probablement en février ou Mars.

Vous pouvez découvrir un extrait en cliquant sur l’image de la couverture ci-dessous.

D’ici la sortie du recueil, je vous souhaite une très bonne et heureuse année 2017 !

Je vous retrouve très bientôt pour d’autres histoires d’aventures…

Claudy

De brèves nouvelles du Far-West

Fleuve du Nouveau-Mexique. U.S.A.

La vie au Far-West n’était pas un long fleuve tranquille

Bonjour à tous,

Vous le savez aussi bien que moi, la vie au Far-West n’était pas un long fleuve tranquille. De nos jours, c’est pareil, même si on ne joue pas aux cow-boys et aux indiens.

Notre vie est comme le vent : parfois absent, parfois doux, parfois agité, parfois violent…  et selon la tournure des événements nous sommes en phase avec ce qui nous arrive, ou dans le cas contraire nous courbons le dos et faisons du mieux que nous pouvons.

Quand l’arbre courbe le dos

Ainsi, on peut toujours donner des excuses, remettre à demain pour ne pas faire certaines choses, comme le fait d’écrire ou pas par exemple. Et dans ce cas, je pense que toute justification ne sert à rien de plus que de se sentir coupable.

Or, j’admets que je n’ai pas envie d’éprouver ce sentiment par rapport à ce blog, dont le principal défaut est le peu de publication d’articles depuis sa création en avril 2016. En effet, s’il n’y a pas abondance de billets c’est aussi par choix. Car je ne veux pas me mettre la pression pour écrire un ou deux articles par semaine, et ce durant toute l’année. Et savoir que lorsque cela n’est pas possible, m’en vouloir de ne pas être régulier.

Certes, le but du blog est de se faire connaître, de présenter son univers et de renforcer la relation auteur-lecteur. Mais est-il indispensable d’avoir des rendez-vous hebdomadaires avec les lecteurs du blog pour entretenir de bonnes relations et d’exister auprès d’eux ?… 

Beaucoup d’auteur écrivent un ou plusieurs articles hebdomadaires parce qu’ils aiment ça et en ressentent le besoin. D’autres se l’impose par crainte de perdre des lecteurs, ce qui les incite à vouloir rédiger un article ou deux par semaine.

 

Auteur

Pour ma part, j’adore écrire. J’aime autant partager mon univers avec les lecteurs qu’à échanger avec eux. Cependant, je tiens à rester moi-même. Je ne veux pas me contraindre à rédiger un billet par devoir mais parce que j’en ai envie et en y prenant plaisir.

À contre courant

Alors oui, je vais à contre courant de ce qui se dit ou de ce qu’il faudrait faire pour un blog d’auteur. Sans doute. On me dit que je risque de manquer de visibilité, sans doute. Que je laisse filer des lecteurs, sans doute aussi.

Mais je dois suivre ce qui me semble bon pour moi. Et j’ai remarqué que chaque fois que j’ai suivi mon intuition cela m’a réussi.

Donc, dans cet état d’esprit et pour l’année qui arrive, je vous promets d’écrire des articles plus souvent (par envie et par plaisir) mais pas forcément chaque semaine.

D’autre part, je ressens à l’heure actuelle le désir de me consacrer à l’écriture de nouvelles brèves, plutôt que de donner la priorité à mon roman en cours.

Un recueil de brèves nouvelles pour 2017

Ainsi, pour 2017, je compte écrire 5 nouvelles très courtes et de les réunir dans un recueil. Puis d’en écrire 5 autres et de les publier dans un autre recueil. Il va s’en dire que ces brèves nouvelles auront, bien sûr, comme univers le Far-West. Ces récits brefs seront tantôt dramatiques, humoristiques, tragiques…

Le premier recueil a pour titre : « Drames au Far-West« 

Pour vous en donner un petit aperçu, cliquez sur l’image. Vous découvrirez en PDF un extrait de mon recueil de brèves nouvelles.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur ce recueil je vous invite à cliquer sur le lien suivant qui vous conduira sur ma page « Nouvelles »:  http://claudypoix.org/mes-nouvelles/

Au fur et à mesure, j’apporterai des informations sur chaque histoire écrite.

J’espère que vous passerez un agréable moment de lecture.

Voilà pour ce dernier billet de l’année. À très bientôt pour de nouveaux articles et de prochaines nouvelles. D’ici là, portez-vous bien.

Claudy

Un Vent de Liberté

Être libre comme le vent

Un vent de liberté m’a emporté avant les vacances estivales pour faire une grande pause.

J’en ai profité pour lire, écrire, apprendre d’autres techniques d’écriture et prendre un peu de recul sur le blog que j’ai créé il y a de cela quelques mois. Et je me suis souvenu des lectures de mon enfance.

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours cherché la liberté et l’évasion dans les livres.

cowboy-libre

Libre comme le vent

Tout petit, je dévorai les livres que ma mère m’achetait. C’était des petits bouquins d’histoires ou des documentaires. Et je dois dire que c’était le monde qui s’ouvrait à moi, un dépaysement, une découverte, une bouffée d’oxygène. Selon le livre que j’avais entre les mains, cela devenait une source infini de connaissance, de savoir, de révélation, ou de rêve.

Pas étonnant alors que mon roman en cours d’écriture traite d’évasion et de la liberté sous de multiples formes.

La quête de la liberté est un grand et vaste sujet.

Dans mon roman en cours d’écriture, le protagoniste est privé de liberté au départ. Et cela le tue à petit feu. Aussi, il est prêt à tout pour sortir de cette situation.

Et qui ne le serait pas d’ailleurs ?

Mais la façon dont la personne s’en sort peut avoir de multiples conséquences pour lui-même comme pour les autres.

Les choix que nous faisons au quotidien ont aussi des conséquences dans notre vie.

Chaque jour, nous créons une histoire, la nôtre. Elle peut être dramatique, tragique ou magnifique mais elle est unique. Et vous, tout comme moi, sommes les protagonistes de notre histoire, de nos aventures et de notre existence.

Ainsi, le vent de la liberté m’a emmené ces derniers mois dans de nouvelles aventures, et a changé le cours de mon histoire. Pour mieux vous retrouver aujourd’hui.

Je termine ce billet sur un clip vidéo de Ukulélé Jim. Son titre : The Cowboy song. Nature et  liberté sont à l’honneur. Bon visionnage !

A bientôt pour de nouvelles aventures, ici même.

Bonne journée.

Claudy.

 

En Quête d’Aventure !

Êtes-vous en quête d’aventure ?

 

Oui? non ?  Et bien quelle que soit votre réponse, vous l’êtes déjà.

La vie même est une aventure, et chacun de nous y cheminons d’une façon ou d’une autre.

Ainsi, vous pouvez vivre ou être en quête d’une aventure sentimentale professionnelle ou divertissante… 

Quoi qu’il en soit, que vous la choisissiez ou pas, vous la vivez selon vos émotions, votre tempérament, votre vécu et votre humeur du moment.  Car nous sommes tous différents.

De fait votre aventure « réelle » est en tout point marqué par de nombreuses épreuves physiques ou morales.

Vivre une nouvelle aventure

Voyager est également une aventure. Vous découvrez de nouveaux horizons, d’autres régions ou pays, et voyez des paysages naturels et superbes.

Pont de Jaya

Pont de Jaya, Asturies, Espagne

De plus, vous enrichissez votre culture, rencontrez de nouvelles personnes, vous partagez d’autres modes de vie, vous goûtez à une autre gastronomie, vous parlez une autre langue…  Bref un monde inhabituel s’ouvre à vous pour une aventure nouvelle.

Si vous aimez les sports d’aventure : canyoning; voile; parachutisme; deltaplane; quads; VTT; randonnées…  Sûr que vous trouvez cela agréable et vivez des émotions incomparables !

L’aventure sans le moindre risque

Mais il existe d’autres formes d’aventures, tout aussi agréable, qui vous permettent de sortir du quotidien sans prendre le moindre risque. C’est de regarder un film ou de lire un roman. Là, vous ne redoutez pas l’inconnu ou le danger, et vous exaucez votre désir de découverte !

En outre, vous vivez l’histoire ou le récit d’aventure du héros et ses péripéties. Et même si vous suivez intensément ses épreuves, vous êtes tranquille, en sécurité, en sachant qu’au fond de vous rien ne peut vous arriver.

Et cela comble les personnes qui ont l’esprit d’aventure comme celles qui ne l’ont pas !

Les conteurs d’aventures

Il y a aussi des personnes qui aiment raconter ou écrire des aventures, et j’en fais parti. C’est un plaisir, une passion, que d’écrire des histoires et de les partager avec les lecteurs. Et écrire un essai, un poème, une chanson, une nouvelle, un roman… est également une formidable aventure, parsemé d’épreuves. Mais le plaisir est dans la création !

Pour ma part, ma vie d’aventure est faite de rencontres quotidiennes, de petits voyages, de randonnées, d’écritures et de lectures.

À propos de lecture, ci-dessous, je partage avec vous quelques livres d’aventures qui m’ont donné aussi le goût de la lecture, de l’écriture et du voyage. Cliquez sur les images si vous désirez en savoir plus sur ces histoires.

L’Île au trésor

  • l’Île au trésor, de Robert Louis Stevenson. Un classique du roman d’aventure.

 

 

 

 

  •  La Prisonnière du désert (sublime roman western d’aventure), de Alan Le May. Le film de John Ford (adapté du roman) est une pure merveille également !

Roman

Film

 

  • Croc-Blanc et l’Appel de la forêt de Jack London (plutôt pour la jeunesse, mais les adultes aiment aussi).

Croc-Blanc

L’Appel de la forêt

 

Je pourrais en citer d’autres mais la liste serait trop longue. Dans une autre section de ce blog une bibliographie de livres et de films d’aventure verra bientôt le jour.

 Vive l’aventure !

Vous voyez, il y a mille façons d’être en quête d’aventure.

Et si nous vivons tous une aventure, nous en recherchons d’autres qui nous soient agréables. Car le fait de pouvoir s’évader de la vie quotidienne est une vraie bouffée d’oxygène.

D’ailleurs, Je vous invite à voyager avec une petite vidéo que j’ai trouvé sur You Tube.  Passez un agréable moment de découverte…

Voilà, j’espère que vous avez apprécié cette courte vidéo qui nous montrent que notre terre est belle. Et que pour ceux qui ne peuvent partir à l’aventure, il est aussi possible de voyager de chez soi.

L’aventure de ce billet prend fin ici.

Alors je vous souhaite de vivre des tas d’aventures, quelles que soient leurs formes, en espérant qu’elles vous soient agréables.

À  bientôt.

 Claudy

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’Ouest en chansons

La vie de l’Ouest en chansons.

Dites-moi : pouvez-vous imaginer un film ou une série Banjosans musique ? Difficile  n’est-ce pas ?

C’est que  la musique est devenue une composante essentielle. Que ce soit un générique, une chanson, un morceau instrumental accompagnant une ambiance, une scène ou une séquence, son pouvoir est grand. En effet, elle joue souvent avec nos émotions : la tristesse, la joie, la peur, la colère, la tendresse…

Pensez à « ET », « Psychose », « Star Wars », « Titanic », « Dirty Dancing » « La Reine des Neiges », « Il était une fois dans l’Ouest »… … ou les séries »Dallas », « Fame », « X-files »…

Et bien moi, quand je repense aux films et feuilletons westerns de mon enfance, certaines musiques ou chansons me reviennent en tête.

Pour moi, l’Ouest en chansons c’est par exemple: « My Rifle, My Pony, And Me ».  Une chanson extraite de mon film préféré : « Rio Bravo ». Un grand classique du western. Un film mythique où la musique joue un rôle hyper important.

Quand je réécoute cette chanson, c’est tout un univers, une ambiance et diverses émotions qui traverse mon esprit. Je me retrouve au cœur de l’Ouest, dans un autre monde qui me procure de la joie et du bien-être. Parce que pour moi c’est tout simplement du bonheur !

La musique western fait partie de ma vie et m’aide dans mon écriture.

Il m’arrive d’écouter des musiques de films western, de la country… pour me mettre dans l’esprit de l’Ouest avant d’écrire. C’est ainsi que des idées de récits, de scènes, de descriptions de paysages… surgissent en moi et m’aident dans mon écriture.

Mais je peux aussi mettre un léger fond musical, ou de douces ballades, en écrivant.

Voici une deuxième vidéo. C’est un clip du chanteur américain « Michael Martin Murphey »  avec une jolie ballade qui a pour titre: « Wildfire ».

Voilà, j’espère que vous aurez pris plaisir à voyager en chansons avec ce billet

Je vous souhaite une agréable journée. A très bientôt.

Claudy

 

Enregistrer

Robert Mitchum : Un Homme de l’Ouest

                                 
                                                                             Un Héros du Western       
Robert Mitchum

Robert Mitchum 

 

Bien souvent, quand on pense aux acteurs  de westerns, les premiers noms qui viennent à l’esprit sont : « Clint Eastwood », « John Wayne », « Kevin Costner », « Gary Cooper »… mais plus rarement Robert Mitchum.

Et pourtant c’était un acteur majeur du cinéma.

Beaucoup se souviennent de lui comme un  comédien du film noir (« la nuit du chasseur », « les  nerfs à vif », « le grand sommeil »…).

L’homme était à multiples casquette. Il pouvait jouer les gentils, les méchants, les séducteurs… Son visage, son regard, sa force, son allure, sa démarche nonchalante, faisait de lui un acteur hors norme.

Pas étonnant alors de le retrouver dans de nombreux westerns où tout son talent s’exprimait naturellement.

Un charisme naturel

Il a donc marqué de son empreinte plusieurs westerns, parmi lesquels :

  • La Vallée de la Peur
  • El Dorado 
  • Rivière sans Retour
  • La Route de l’Ouest
  • l’Aventurier du Rio Grande
  • Cinq cartes à abattre
  • Bandido Caballero
  • l’Homme au Fusil

Voilà pour les plus connus. Mais la liste peut s’allonger jusqu’à 27.

Dans ce billet, j’aimerai partager avec vous un petit extrait du film « Rivière sans Retour », l’un de mes westerns favoris.

Ce film d’ Otto Preminger, date 1954.  Robert Mitchum incarne un père qui reconquiert l’amour de son fils et gagne celui d’une femme, que joue Marilyn Monroe.

C’est un excellent western d’aventure avec une belle histoire d’amour.

Si vous ne connaissez pas ce film, je vous invite vivement à le voir. Et si vous l’avez déjà vu, alors faites-vous plaisir en le regardant de nouveau !

Mon acteur préféré

Bon, vous l’avez sans  doute compris, j’adore cet acteur. J’avoue que c’est mon chouchou, et pas que pour les westerns.

D’ailleurs, je m’inspire de son jeu d’acteur pour créer en partie mes personnages de romans ou nouvelles. Ainsi, je pioche un geste, une expression, une posture… et je mélange avec une autre personnalité (acteur ou pas). Cela m’aide à caractériser plus facilement un nouveau personnage.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce formidable acteur qu’était Robert Mitchum, voici un lien qui vous mènera à lui : https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Mitchum

Bonne journée et à bientôt pour un autre billet.

Claudy

 

Un chef-d’œuvre du roman western

C’était en 1998.

Ce Samedi là, j’entrai dans la librairie que je fréquentais régulièrement. J’étais toujours à l’affût d’un roman western ou d’un essai sur le genre (ouvrages bien rares à cette période).

Mes pas m’emmenaient en priorité vers le rayon « nouveauté ». Et là, surprise ! je vois la couverture d’un livre qui ressemble à un roman western.. Je prends un exemplaire en main. Je lis le titre : « Shane » (L’homme des vallées perdues). Je retourne l’ouvrage et lis la quatrième de couverture. C’est la réédition du livre que je ne connaissais pas. J’avais seulement vu le film en cassette vidéo.

Ni une ni deux, j’achète le bouquin et repart aussitôt chez moi pour le lire. Je n’imaginai pas ce que j’allais découvrir…

Un chef-d’œuvre du roman western.

Ce roman m’a véritablement transporté, il fait partie de ma grande collection d’ouvrages sur l’Ouest (romans, essais…). Et c’est l’un de mes livres préféré.

Ouvrages sur l'Ouest

                                 Une partie de ma collection d’ouvrages sur L’Ouest

 

J’ai dévoré ce bouquin quatre fois. Et je compte bien le relire bientôt, tant il est génial

Shane- l'homme des vallées perdues


Réédition Brochée 1997

               « Shane », de Jack Schaefer

L’histoire de ce roman se passe durant l’été 1889, dans une petite ferme du Wyoming.

Un jour, La famille Starrett reçoit la visite d’un cavalier étranger, Shane. Ce dernier fait la connaissance du jeune Bob, le fils de Starret, puis se voit invité à  dîner et à passer la nuit chez eux.

Shane accepte l’invitation, puis en remerciement, il décide de rester un peu chez eux pour donner un coup de main à Starret dans son travail. Il  devient  l’ami de la famille

C’est alors qu’apparaît Fletcher (un grand propriétaire de troupeaux) et ses hommes. L’éleveur est bien décidé à chasser tous les fermiers des environs et à s’emparer de leurs terres.

Un jour, en ville, Shane est humilié par le bras droit de Fletcher. Mais il refuse de répondre aux insultes. Les amis de Joe Starrett le prennent pour un lâche. Sauf que la fois suivante, Shane corrige le même homme devant Fletcher. Une bagarre s’ensuit et Shane sort vainqueur du combat avec Starrett.

C’est alors que Fletcher multiplie les provocations et les bagarres. Puis, il engage Wilson, un tueur professionnel. Ainsi, il compte bien une fois pour toute se débarrasser de Joe Starrett et de ses camarades fermiers.

Shane va se retrouver malgré lui impliqué dans ce conflit.

Voilà, je ne vous en dis pas plus sur l’histoire, au cas où vous souhaiteriez lire ce formidable roman western.

C’est un récit simple et très bien écrit. Il y a peu de description de la nature. Le rythme est permanent.

L’histoire est racontée par le fils Bob. Voici les trois premières phrases du roman :

  •  « Il arriva dans notre vallée au cours de l’été de 1889. J’étais alors tout gamin et ma tête affleurait à peine le haut des ridelles de la vieille charrette de mon père. Juché sur la barrière de notre modeste corral, je me prélassais au soleil de cette fin d’après-midi quand je l’aperçus qui chevauchait dans le lointain… ».  Page 1.

En quelques lignes, vous êtes déjà dans l’histoire et le mythe de l’Ouest.

Et le récit va développer différents thèmes (amour, rivalité, amitié) à travers cette guerre entre l’éleveur et les fermiers.

Par ailleurs, pour le garçon Bob, ce sera aussi un apprentissage. J’adore le passage lorsque Shane lui apprend le maniement des armes :

  • « Écoute bien ce que je vais te dire, Bob. Une arme n’est rien de plus qu’un outil. Ce n’est ni meilleur ni pire que n’importe quel ustensile – une pelle, une hache, une selle ou ce que tu voudras. Garde ça bien en tête, toujours. Une arme peut faire le bien et elle peut faire le mal : tout dépend de ce que vaut son propriétaire. Souviens-t’ en. ».  Page 83.
Shane

Réédition poche 2012

Ce livre est devenu un « classique ». Dommage qu’il ait fallu que ce roman soit adapté au cinéma pour que les critiques littéraires s’intéressent à ce chef-d’œuvre !

Vous pouvez le trouver en livre de poche (collection Libretto), sous le titre « l’Homme des vallées perdues ».

Je ne gagne rien à vous parler de ce livre. Je parle juste d’un roman qui vaut vraiment le détour, que j’adore et qu’il mérite qu’on en parle.

Au-delà de l’histoire, ce livre est superbement écrit.  Il y a beaucoup à apprendre pour un auteur à lire ce roman (même s’il n’est pas fan de westerns).

Personnellement, j’aime écrire simple et c’est en partie ce que j’aime dans ce livre.

Je vous souhaite une excellente journée. A bientôt pour un nouveau billet.

Claudy

Le Western dans la peau !

C’est à l’âge de huit ans que tout a commencé. 

Je n’imaginai pas que ce soir là, je serais marqué à vie par un western :  « les Cow-boys ». John Wayne en était l’acteur principal, et je me prenais pour l’un  des enfants qui jouait dans ce film.

Pour moi, c’était le dépaysement, les grands espaces, l’aventure !… Un moment d’évasion comme jamais je n’avais connu.

western

J’ai grandi avec les westerns,  et c’est tout naturellement que j’inventai dans ma tête des histoires de cow-boys et d’indiens jusqu’au jour où l’envie d’écrire me prit. Mais bizarrement ce n’était pas des histoires qui se passait au temps de la conquête de l’ouest qui me venait à l’esprit. Non, j’écrivais de très courtes histoires sur tout et n’importe quoi, des petits textes.

Je ne comprenais pas pourquoi je n’arrivais pas à écrire ce genre d’histoire alors que c’est ce qui me tenait le plus à cœur.

J’étais bloqué.

Il m’a fallu des années pour comprendre. J’avais peur, oui peur de me livrer. Peur de ne pas être à la hauteur de cette passion amoureuse !

Et c’est pourquoi j’ai écris autre chose que des récits de l’Ouest.

Aujourd’hui, je  suis enfin libéré de cette crainte qui m’empêchait d’écrire ce que j’aimai. Et je me lance donc dans des nouvelles « Westerns » et un roman « Western ».

C’est une Grande Aventure pour moi.

Mais vous qui m’avez lu jusqu’ici  :

  • Seriez-vous intéressé de lire des nouvelles et/ou romans westerns ?
  • Si oui, qu’est-ce qui vous inciterai à en lire ?
  • Si je mariais deux genres, le western et le thriller, cela vous plairait-il ?

Je vous invite à me dire ce que vous en pensez.

Cela me permettra d’avoir une idée plus précise de vos attentes. Car si pour moi écrire est une passion et un plaisir, partager mes écrits le serait encore plus. Et je serai ravi que vous y trouviez votre bonheur !

Bonne journée.

Claudy

 

Enregistrer

De l’Ouest américain à l’écriture

Writer in big hat« Une Histoire, Une Aventure… » commence aujourd’hui.

Alors faisons route ensemble si vous le voulez bien avec ce premier article qui m’amène à vous faire une confidence :

Je rêve d’un tête à tête avec Bertrand Tavernier !

Oui, le réalisateur, scénariste, producteur et écrivain français. Celui qui a sortie une série de romans westerns chez l’éditeur Actes Sud ».

Pourquoi lui ?

Pour échanger quelques passions communes comme l’Ouest américain, les westerns, les récits d’aventures et l’écriture. Tout ce qui vit en moi depuis mon enfance, et qui fait ce blog d’ailleurs !

Ainsi, à travers mes articles futurs, j’espère vous faire découvrir et partager mon univers. Comme c’est avant tout un blog d’auteur, je vais parler d’écriture. Et à travers ce lien, j’aborderai différents thèmes sur l’Ouest qui résonnent en moi et me donnent des idées pour écrire. De fait, l’article portera sur un film, une musique, un livre, une histoire, un personnage, un acteur,  la vie quotidienne d’autrefois …

Mais écrire est une sacrée aventure, car du début à la fin d’un récit, les épreuves sont longues pour l’auteur. Alors, si vous m’accompagnez sur ce blog, je vous raconterai mon cheminement sur la route de l’écriture.

A ce jour, j’ai écris des petits textes, de très courtes nouvelles et commencé un roman western.

Ceci dit, si je veux publier un roman western, et rencontrer Bertrand Tavernier, il me faut d’abord le terminer. Certes, je pourrai lui écrire, envoyer un mail… mais j’aimerai bien que cette demande vienne de lui un jour en lisant un de mes romans western. Ou mieux encore, en écrivant une préface de mon livre !

Bon, mais pour en arriver là il faut bien écrire, et je vais m’y mettre après cet article. Alors je vous laisse pour aujourd’hui.

Bonne journée.

Claudy

P.S. : Vous pouvez bien sûr laisser un commentaire.

 

Enregistrer

Enregistrer

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén